top of page

"La durée de vie d’une compétence technique se diminue rapidement. Si dans les années 1970 elle était de 20 ans, elle n’est plus que de 2,5 années aujourd’hui."

Les cinq raisons de notre pourquoi:​

  1. Le secteur Digital est à la recherche des talents ! Selon la Banque mondiale, l’économie numérique mondiale représentait en 2016, 11 500 milliards de dollars, soit 15,5 % du produit intérieur brut (PIB) mondial et ce chiffre devrait atteindre 25 % à l’horizon 2026?

  2. L’éducation  Tech est très précaire : seuls 50 % des pays d'Afrique incluent des compétences en informatique dans leur programme d'études, contre 85 % ailleurs (Source: Banque Mondiale). ​

  3. Ce sont les jeunes filles qui se trouvent davantage pénalisés par l’absence d’éducation et d’accès au marché du travail.

  4.  L'épidémie du Covid-19 a rendu la situation plus difficile:  Le taux de chômage des femmes est en hausse dans tous les pays à revenus bas et intermédiaire.

  5. L’éducation ne travaille pas les compétences transversales ! Or elles sont indispensables pour faciliter l’adaptation et l'acquisition des nouvelles habiletés techniques, puisque celles ci devienne très rapidement obsolètes.  ( 2,5 années en moyenne actuellement selon l'OCDE ).

Forme abstraite 25

Selon l'OCDE

Les compétences dans le domaine TECH seront nécessaires pour 85-90% des emplois.

Forme abstraite 24

70% des emplois qui seront demandés en 2035 n’existent pas encore

La transformation rapide des télécommunications et l’avènement des technologies numériques ces vingt-cinq (25) dernières années ont eu un impact considérable sur toutes les sociétés.

 

Désormais, il est important de s’assurer de la bonne appropriation des outils numériques par les plus jeunes et  notamment les femmes. Il est indispensable de les aider à acquérir  d’aptitudes facilitant une utilisation confiante, critique et créative du numérique pour améliorer les conditions d’apprentissage, accéder a des meilleures et plus diverse opportunités de travail,  avoir un plus vaste choix de  loisirs, et, à la fin, améliorer sa propre inclusion dans la société ou à la participation à celle-ci.

 

Il est aussi très important de renforcer les compétences numériques transversales (les fameuses « soft skills ») qui seront des atouts en termes de flexibilité et d’adaptabilité : "La durée de vie d’une compétence technique se réduit rapidement. De 20 ans dans les années 1970, elle n’est plus que de 2,5 années aujourd’hui et l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) prévoit qu’elle tombe à un an en 2025 ". C'est la fin du règne des   « hardskills » (compétences techniques) ,  car elles devront  se renouveler sans cesse. Il n'est plus possible de se reposer sur nos acquis !  .

 

cmfk-bootcamp-selection-nouscims-14.jpg
bottom of page